02/880.86.89 | info@brusshelp.org | Horaires

Rights First

RightsFirstLe projet Rights First offre l'opportunité de reconsidérer les processus actuels d'accompagnement des personnes vulnérables ainsi que les politiques visant à faciliter leur accès aux droits sociaux. L'innovation étant le maître-mot du projet, il propose de nouveaux partenariats et des façons inédites de faciliter les politiques d'intégration. Il s’articule autour de 3 axes de travail : l'accès au revenu minimum, au logement et aux solutions d'emploi. Le projet fera l’objet d’une évaluation sur une période de 30 mois (du 1er janvier 2020 au 30 juin 2024).

Le projet Rights First est coordonné par Bruss’help. Il réunit plusieurs acteurs de terrain (DIOGENES, Hobo, L’Ilot et le New Samusocial) qui travailleront notamment avec la Fédération des CPAS ou Actiris. Il bénéficie aussi du soutien de Crisis (Royaume-Unis) et de St Joan de Déu Serveis Socials (Espagne) qui partageront leur expérience dans la mise en œuvre d’une approche holistique.

Le projet Rights First s'inscrit dans le cadre du programme européen pour l'emploi et l'innovation sociale « EaSI » 2014-2021, financé directement par la Commission européenne. La Commission Communautaire Commune du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale y apporte également une contribution financière.

En savoir plus... 

Imprimer E-mail

Le 11 mars 2022, Bruss’help et ses partenaires ont souhaité marquer le coup avec une conférence de lancement sur le projet Rights First.

Rights First appelle à sortir de notre zone de confort et déconfiner les bonnes pratiques pour construire des appuis de droits permettant aux personnes vulnérables de commencer une nouvelle vie. En ligne de mire la garantie d'un revenu minimum, d'un logement et d'un emploi pour que les personnes puissent avoir une vie décente et retrouver leur dignité. Voici en quelques mots ce qu’il faut retenir de cet évènement.

Le contexte actuel de Bruxelles confirme la nécessité d’une dynamique collective et efficace à travers de partenariats structurels pour permettre aux personnes de sortir d’une spirale d’éternelle urgence et de solutions temporaires successives. L’accord de coopération entre les Régions concernant le sans-abrisme et l'absence de chez-soi (12- 05-2014) prône la recherche de nouvelles solutions efficaces et l’échange de bonnes pratiques.

En savoir plus... 

Imprimer E-mail